Attestez et valorisez votre engagement sur la qualité de vos cadres de vie au travail

Quelles actions les entreprises ont-elles engagé pour améliorer leurs cadres de travail ?

Google+ LinkedIn Email

Qualité de Vie au Travail : éclairage, qualité de l’air intérieur, télétravail, flexibilité des espaces, sécurité, implication des collaborateurs…

 

Que ce soit au travers de la  qualité intrinsèque du bâtiment, de son aménagement intérieur, mais aussi  de l’animation Ressources Humaines, la transformation des cadres de travail est un formidable levier d’action pour améliorer la qualité de vie au travail. Les environnements professionnels jouent effectivement un rôle important sur la santé des collaborateurs, leur absentéisme, leur motivation, leur implication, leur créativité, etc. De nombreuses entreprises l’ont bien compris et se sont déjà engagées dans des démarches de transformation. Toutes ne sont pas au même niveau de maturité, mais ont le désir de progresser. Quelles actions prioritaires ont elles mises en place ? L’analyse annuelle des réponses données dans l’outil d’évaluation OsmoZ Mon profil (gratuit, cf www.osmoz.certivea.fr) permet de donner des premiers éléments de réponses. Mais avec la crise COVID-19, ces tendances vont sûrement changer. Rendez-vous dans un an pour analyser ces évolutions.

Des entreprises engagées pour améliorer la qualité des cadres de travail et le bien-être des collaborateurs

La grande majorité des acteurs qui ont répondu * déclarent que leur entreprise a engagé des actions en faveur de la qualité des cadres de vie au travail. Pour une grande majorité, soit 69%, leur stratégie est orientée vers la réalisation d’actions ciblées sur quelques thématiques, que nous allons voir plus loin. Pour y parvenir, elles cherchent pour autant à mettre en place des politiques plus structurées et plus complètes, prenant en compte l’ensemble des enjeux associés à la qualité de vie  au travail.

 

 

 

Santé environnementale, fonctionnalités des espaces et équilibre vie privée/vie professionnelle : 3 enjeux majeurs des entreprises

 

Les résultats de l’étude montrent que les actions engagées par les entreprises pour améliorer la qualité de leurs espaces professionnels se concentrent surtout sur 3 enjeux thématiques, soit (par ordre d’importance) :

 

A plus de 65 % : Optimiser les fonctionnalités des espaces, pour permettre aux collaborateurs et utilisateurs d’effectuer facilement leurs activités :  actions sur l’agencement, les espaces, les équipements, les services, etc. pour faciliter la sécurité, sûreté, augmenter les qualités d’accès, d’usage, l’ergonomie, la flexibilité des environnements, etc.

 

A plus de 55 % : Contribuer à l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle des collaborateurs avec des actions en matière de temps de travail, lieux, services et politiques Ressources Humaines.

 

A plus de 53 % : Améliorer la santé environnementale des collaborateurs et utilisateurs, avec des actions qui peuvent influencer leur état de santé général, réduit les maladies chroniques et apportent plus de bien-être (air, eau, lumière, bruit, chaleur, humidité, ondes, etc.).

 

 

12 points d’attention prioritaires pour améliorer les cadres de travail

Pour augmenter le bien-être de leurs collaborateurs, les répondants ont déclaré concentrer leurs efforts sur 12 points clés des environnements de travail :

 

  1. 1. La qualité lumineuse et d’éclairage naturel ou artificiel à un niveau suffisant
  2. pour limiter éblouissement et reflets (86,5%);
  3. 2. Le développement des échanges, qu’ils soient formels ou informels, sources de créativité, d’information et d’apprentissage. (82,5%) ;
  4. 3. Le travail nomade ou à distance, qui facilite les conditions de travail (75%) ;
  5. 4. La Sécurité – Sûreté pour protéger les biens et les personnes contre la malveillance, accidents, etc. (73,5%) ;
  6. 5. La personnalisation des espaces, permettant une meilleure appropriation des lieux (73%) ;
  7. 6. Les solutions pour améliorer la vie personnelle et familiale: organisation, temps, etc. (69,5%) ;
  8. 7. Les conditions d’accès et d’usage aux espaces, pour que l’orientation et le cheminement s’adaptent à tous les besoins spécifiques (67,5%) ;
  9. 8. La prise en compte de l’organisation et des modes de travail pour les aménagements des locaux (64%) ;
  10. 9. La flexibilité et l’adaptation des espaces, avec des aménagements modulaires pour suivre facilement les évolutions des entreprises (62,5%) ;
  11. 10. L’interaction avec la nature, avec notamment la présence de plantes (61%) ;
  12. 11. Le confort thermique lié à la température, l’humidité, l’air et le rayonnement (58%) ;
  13. 12. L’implication des collaborateurs dans les projets de QVT, indispensable pour réussir ses projets liés à un meilleur bien-être au travail (57%).
  14.  

Cette analyse montre aussi que les répondants semblent avoir moins porté d’intérêt à certains sujets tels que :  services apportés aux collaborateurs (conciergerie, garde d’enfants, etc.), accès au sport et repos, à la culture, mesure de la qualité de l’air seulement 25% des répondants indiquent suivre ce thème) et du traitement des nuisances sonores, prévention des risques psycho-sociaux (36% des répondants suivent ce critère actuellement) et suivi de la qualité de vie via des indicateurs (32% des répondants).

En 2020, quelles seront les nouvelles stratégies en faveur des environnements de travail ?

La pandémie  actuelle va certainement rebattre les cartes en matière de thématiques prioritaires au sein des entreprises, telle que la qualité de l’air, étonnamment peu suivie en période pré-COVID. La vigilance sur le bien-être psychique des collaborateurs, mis à rude épreuve ces derniers mois, sera également indiscutablement à renforcer, en mettant en place une mesure régulière du ressenti des collaborateurs. Enfin et surtout, cette crise va pousser à se réinterroger sur ses modes de travail, notamment le télétravail et les modes de déplacement des collaborateurs. Les projets d’adaptation des cadres de travail  et les évolutions des politiques associées risquent donc d’être nombreux d’ici fin 2020, au-delà des plans d’action sanitaires qui se sont imposés en urgence aux entreprises.

 

Le contexte d’aujourd’hui va donc pousser les entreprises à progresser plus vite sur la qualité des cadres de travail.  Elles auront besoin d’aide pour les accompagner dans la construction de démarche collaborative et adaptée à leur situation.

 

Le label OsmoZ de Certivéa, véritable boite à outils, est un guide méthodologique, qui permet justement de cadrer et structurer son projet de sortie de crise en adressant 3 leviers : le bâti, l’aménagement et l’animation RH. Il guide et atteste des actions mises en place sur toutes ces thématiques majeures que sont : santé environnementale, hygiène de vie, équilibre vie privée/vie professionnelle, communication et lien social, fonctionnalités, démarche collaborative.

 

En savoir Plus sur l’outil OsmoZ Mon Profil et le label OsmoZ

Contact Certivéa : 01 40 50 29 20- certivea@certivea.fr

 

Caractéristiques de l’étude

*L’analyse présentée est issue des données saisies en 2019 dans l’outil d’autodiagnostic gratuit OsmoZ Mon Profil, permettant d’évaluer sa politique d’amélioration sur la qualité des environnements professionnels. Cette application web propose également des recommandations pour progresser et constitue la première étape pour accéder au label OsmoZ, dédié au bien-être des collaborateurs. Les résultats représentent l’étude des réponses de 128 personnes, employées dans tout type d’entreprise de tailles variées, situées à 57% en Ile de France. Elles occupent des fonctions en lien avec les Ressources Humaines, la Qualité de vie au travail, la Qualité-Sécurité- Environnement, la santé et l’action sociale, le Développement Durable, l’immobilier, le bâtiment et le commercial-communication. La moitié déclare avoir un projet de Qualité de vie au Travail.

Découvrir également

COVID-19 : Comment mieux se préparer et se réorganiser pour être moins vulnérable à l’avenir ? OsmoZ, un cadre d’actions pour la reprise

Cette crise nous rappelle notamment la fonction primaire de refuge que représente un bâti, dont on attend qu’il soit accueillant et protecteur. …

Rester sain de corps et d’esprit en télétravail : le point de vue d’Anne-Charlotte Vuccino

Covid, confinement et télétravail obligent, nous passons notre journée assis – et mal assis ! devant un écran ?! Notre seul bouclier, bouger ! …

Le bâtiment, ses occupants et la qualité de vie au travail : zoom sur le déménagement et ses opportunités…de l’intérêt du label OsmoZ

Un déménagement, événement important dans la vie d’une entreprise. Eclairage avec Patrick Nossent, Président de Certivea…
load

Quelles actions les entreprises ont-elles engagé pour améliorer leurs cadres de travail ?

Qualité de Vie au Travail : éclairage, qualité de l’air intérieur, télétravail, flexibilité des espaces, sécurité, implication des collaborateurs…

L’analyse annuelle des réponses données dans l’outil d’évaluation OsmoZ Mon profil permet de donner des premiers éléments de réponses.
Mais avec la crise COVID-19, ces tendances vont sûrement changer. Rendez-vous dans un an pour analyser ces évolutions.

En savoir plus
Quelles actions les entreprises ont-elles engagé pour améliorer leurs cadres de travail ?
En savoir plus